AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 my youth is yours (sullivan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
membre ≡ hufflepuff house
avatar
membre ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateur
△ inscrit(e) le : 02/07/2017
△ messages : 172
△ points : 638
△ avatar : kj apa
△ crédits : whore stuff
△ multicomptes : rylan o'hara
△ disponibilité rp : totally free

△ âge : seize ans à taper du poing et à défendre les opprimés
△ statut du sang : sang-pur, bien que tout ce débat autour de la valeur du sang lui passe royalement au-dessus de la tête. un sorcier reste un sorcier, qui se soucie encore de son ascendance, très sérieusement ?
△ amoureusement : il enchaîne les relations foireuses, sans jamais parvenir à trouver la bonne personne. et il finit par se dire que ça n'arrivera jamais.
△ maison : c'est un lion infiltré chez les blaireaux. un gryffondor dans l'âme, mais un poufsouffle dans le coeur. il arbore les couleurs jaune et noire avec fierté.
△ études : sixième année, avec option étude des moldus et étude des runes. les potions et la métamorphose restant les matières dans lesquelles il excelle.
△ baguette : baguette en bois d'ébène, composée d'une plume de phénix, et mesurant trente centimètres, très souple, elle est particulièrement douée pour la métamorphose
Lun 3 Juil - 21:16
my youth is yours (sullivan)
Tu dégoulines de transpiration, l'adrénaline agitant encore ton corps et ton coeur, tandis que tu rejoins le reste de l'équipe dans les vestiaires. L'entraînement a été particulièrement intense, sans aucune raison particulière si ce n'est le fait que ce ne soit la rentrée, mettant tous les joueurs dans un état d'excitation et d'euphorie particulière. Après deux mois sans entraînements - du moins, pour certains - à profiter d'un été particulièrement généreux, tout le monde est plus qu'enjoué à l'idée de retrouver les airs, bien qu'étant légèrement désynchronisés. Revenir à Poudlard et retrouver tes coéquipiers ainsi que tes amis vaut tous les étés du monde, même si cette année tes parents avaient décidé de poser bagage à New York. Le plus beau des gratte-ciels ne peut comparer à la beauté et à la prestance de Poudlard, ni même à la magie qui règne en ces lieux. Bien que tu rêves de pouvoir voler sur ton balai au sommet de l'Empire State Building. C'est impossible - et dangereux, si les regards irrités de ta mère sont autant d'indices  - mais cela ne t'empêche pas de rêver. Après tout, la vue doit être magnifique de cette hauteur. Mais la chute doit être bien plus mortelle que sur un simple terrain de Quidditch.

Tu files sous la douche, bien désireux de te débarrasser de toute la transpiration - aussi sexy soit-elle selon les dires de certaines demoiselles - et de la saleté, appréciant le contact de l'eau chaude sur ta peau. Tu laisses ton regard se poser sur certains de tes coéquipiers, tes yeux glissant rapidement et discrètement, sans jamais te montrer indiscret. Tu apprécies la beauté des corps - féminins comme masculins - mais cela ne va jamais plus loin. Au fond, tu le sais, quasiment tous tes coéquipiers le font également, ce n'est un secret pour personne, même si cela ne se crie pas sur les toits. Tes pensées s'obscurcissent un court instant, l'idée de te savoir célibataire, accumulant les relations désastreuses, sans jamais pouvoir trouver une seule personne non désireuse de te briser le coeur, te gagnant. Tu te renfrognes quelques instants, finissant ta douche par des pensées dépressives. Toutefois, tu ne te laisses pas abattre si facilement : la vie continue. Aussi seul et désespéré sois-tu. Après t'être changé, les cheveux en bataille et dégoulinants de flotte, tu t'empares de tes affaires, et t'apprêtes à rejoindre Pré-au-Lard. Tu cherches Sullivan du regard, le blond et toi ayant prévu de passer l'après-midi ensemble. Tu ne l'as que très rarement croisé depuis la rentrée, ce qui est assez étonnant vu que vous êtes dans la même maison. Tu finis par l'apercevoir, à quelques mètres de toi, et t'approches de lui, le sourire aux lèvres. C'est toujours bon pour Pré-au-Lard ?, tu demandes, n'ayant pourtant aucun doute sur la réponse.

_________________

And every melody is timeless. I'm sorry if it's all too much. Every day you're here, I'm healing. And I was runnin' out of luck. I never thought I'd find this feeling 'cause I've been hearing symphonies. Like a love song on the radio.

Before all I heard was silence
A rhapsody for you and me
Revenir en haut Aller en bas
admin ≡ hufflepuff house
avatar
admin ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t59-sully-restless-till-the
△ inscrit(e) le : 22/04/2017
△ messages : 528
△ points : 1240
△ pseudo : l.mactans (morgane)
△ avatar : tarjei sandvik moe
△ crédits : l.mactans, tumblr
△ multicomptes : cassiopeia la diva folle et melchior le littéraire
△ disponibilité rp : disponible

△ âge : seize ans,
△ statut du sang : né moldu, sang de bourbe, peu importe le mot, ça ne change pas la personne qu'il est.
△ amoureusement : en couple avec un sang-pur, Merlin, ce n'est pas sans conséquences, mais peu importe puisqu'ils s'aiment.
△ maison : poufsouffle, pour sa loyauté, sa tolérance et sa persévérance.
△ études : sixième année, option étude des runes et soins aux créatures magiques.
△ baguette : bois de sorbier, vingt-neuf centimètres, plume de phénix, particulièrement efficace pour les sortilèges de protection et vive en riposte, totalement inutile pour la magie noire.
Mar 4 Juil - 13:33
Re: my youth is yours (sullivan)
my youth is yours
lysander & sullivan
septembre 2016
Après les vacances, Sullivan était sans aucun doute assez rouillé. Il avait fait du sport avec Merlin, mais ce n’était pas comparable au quidditch. Il avait aussi fait des abdos donc pas de quoi fouetter un chat. Sinon, de la marche à pied, sortir, s’amuser… profiter de la vie, c’était du sport aussi, non ? En tout cas, il n’était pas mécontent de revenir à Poudlard, revoir ses amis qui étaient un peu comme sa famille au final, reprendre les cours et pouvoir à nouveau faire de la magie et du quidditch. D’ailleurs, il était temps de reprendre les entraînements. Remonter sur un balai après deux mois cloué au sol, ça lui demandait un petit temps d’adaptation, mais les habitudes revenaient assez vite. Retrouver ses réflexes, les sensations fortes, ça faisait un bien fou. La vitesse et les airs. Être sorcier c’était vraiment trop cool. Le blondinet était content d’avoir été « un élu » dans la masse. Il aurait pu rester un mordu pour toujours, avoir une existence logique et terre à terre… Mais au lieu de ça, il avait la chance de vivre au milieu de la magie, de créatures fantastiques, d’avoir des étoiles dans les yeux à chaque nouvelle découverte parfois complètement dingue (et comme il était crédule en matière de magie, les gens en profitaient parfois). Quoi qu’il en soit, l'entraînement s’était déroulé sans encombre. Le blond fut ravi de filer prendre une douche. Transpirer s’était bien, mais être propre c’était quand même mieux. Sauf quand il s’agissait de transpirer avec Merlin, il n’y avait rien de mieux que ça.

Une fois séché, habillé et plus ou moins peigné (ses cheveux étaient de nature pénible : ni entièrement bouclés, nu entièrement lisses), le jeune poufsouffle rangea ses affaires en se rappelant qu’ils avaient prévu une sortie avec Lysander. Il était souvent avec Merlin mais devait faire attention à ne pas négliger ses amis pour autant. Il tenait au puffy gang, ils étaient comme ses frères et sœurs. Il sourit donc à Lysander lorsque celui-ci lui adressa la parole. « Ouais carrément. » Dit-il enthousiaste en attrapant son sac. « Alors pas trop rouillé ? Je crois que je vais avoir des courbatures moi. » Il rit un peu. Il n’avait pas honte d’avouer qu’il n’avait pas pu s'entraîner pendant les vacances… Comment aurait-il pu ? Dans les rues de Londres moldue… on l’aurait envoyé à Azkaban pour ça… enfin peut-être pas non plus mais dans tous les cas, la sanction n’aurait pas été très jouasse. « Tu as fait quoi pendant les vacances ? » Demanda-t-il en marchant en direction du petit village voisin au château. Village qu’il adorait. Le blondinet se voyait bien vivre dans ce genre d’endroit plus tard, il pourrait toujours passer des vacances chez ses parents à Londres pour profiter de la vie citadine, mais Pré-au lard, c’était tellement reposant comme endroit selon le rat des villes. Et en même temps, il y avait pas mal de petites boutiques cool. Et puis, il y avait les trois balais, cet endroit était plein de bons souvenirs en présence du puffy gang et d’autres élèves de l’école.


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ hufflepuff house
avatar
membre ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateur
△ inscrit(e) le : 02/07/2017
△ messages : 172
△ points : 638
△ avatar : kj apa
△ crédits : whore stuff
△ multicomptes : rylan o'hara
△ disponibilité rp : totally free

△ âge : seize ans à taper du poing et à défendre les opprimés
△ statut du sang : sang-pur, bien que tout ce débat autour de la valeur du sang lui passe royalement au-dessus de la tête. un sorcier reste un sorcier, qui se soucie encore de son ascendance, très sérieusement ?
△ amoureusement : il enchaîne les relations foireuses, sans jamais parvenir à trouver la bonne personne. et il finit par se dire que ça n'arrivera jamais.
△ maison : c'est un lion infiltré chez les blaireaux. un gryffondor dans l'âme, mais un poufsouffle dans le coeur. il arbore les couleurs jaune et noire avec fierté.
△ études : sixième année, avec option étude des moldus et étude des runes. les potions et la métamorphose restant les matières dans lesquelles il excelle.
△ baguette : baguette en bois d'ébène, composée d'une plume de phénix, et mesurant trente centimètres, très souple, elle est particulièrement douée pour la métamorphose
Mer 5 Juil - 2:08
Re: my youth is yours (sullivan)
T'as toujours considéré tes amis comme ta famille. Une famille bruyante et très nombreuse, mais unie comme les deux doigts de la main. Ca change de ta vraie famille. Une majeure partie des Fawley a toujours été unie face à l'adversité, prônant un pacifisme et une tolérance à toute épreuve. Mais y'a cette ombre au tableau : cette branche familiale qui se gangrène, et qui préfère se tourner vers un extrémisme à vomir. Tu le vois tous les jours dans ta cousine, avec sa clique, à tourmenter les nés-moldus, comme si elle gouvernait le monde. Vous étiez proches, fut-un temps. Quand l'enfance et l'insouciance vous animaient encore. Mais cette époque est révolue, et ça te tue de devoir t'interposer entre elle et tes potes. Parce que tu trouves ça révoltant, de voir ta propre famille se déchirer de l'intérieur. Et au fond, t'abandonnes pas espoir, de pouvoir un jour les voir revenir vers la lumière. Même si c'est perdu d'avance, tu n'as pas le droit d'abandonner ainsi. C'est peut-être la raison pour laquelle une partie de toi s'accroche tellement à tes amis. La famille qui t'as choisi et que tu as choisi, envers et contre tout, prônant une diversité partagée et affirmée. Et à l'idée de pouvoir retrouver ton ami, et de passer une après-midi à discuter et boire un coup, tu ne peux que sourire. Apprécier une journée un tant soit peu normale, comme tout jeune de ton âge.

Non ça va, je pense m'en sortir avec quelques bleus seulement. La vérité étant que tu as pu t'entraîner quelque peu durant les vacances, avant de partir pour les Etats-Unis. Tu sais que Sullivan n'a pas cette chance, étant né-moldu. Je suis allé à New York. Leurs buildings sont gigantesques ! Et leur technologie ! Tu as l'impression d'être un gamin après les fêtes de noël, contant tes vacances à Sullivan, des lumières plein les yeux. Aux yeux de ton ami, cela doit être plutôt drôle à entendre, lui étant habitué à toutes ces choses là. Alors que toi, tu te contentes d'admirer en cachette, fuyant la garde de tes parents pour t'aventurer dans des lieux insolites et dénués de toute magie. Vous franchissez enfin le seuil des Trois Balais, allant vous installer à une table au fond, celle que vous empruntez presque tout le temps, à deux ou à plusieurs. C'est votre table attitré à vous tous. Tu commandes une bièraubeurre, boisson typique des sorciers dont tu sembles tout particulièrement raffoler - tout en en adressant ton sourire le plus charmeur à la serveuse. Et toi ? Tes parents vont bien ? Tu n'avais croisé ses parents qu'à deux reprises, mais les avait instantanément adoptés. Tu comprends mieux d'où Sullivan tire cette gentillesse et cette bonté qui le caractérise.

_________________

And every melody is timeless. I'm sorry if it's all too much. Every day you're here, I'm healing. And I was runnin' out of luck. I never thought I'd find this feeling 'cause I've been hearing symphonies. Like a love song on the radio.

Before all I heard was silence
A rhapsody for you and me
Revenir en haut Aller en bas
admin ≡ hufflepuff house
avatar
admin ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t59-sully-restless-till-the
△ inscrit(e) le : 22/04/2017
△ messages : 528
△ points : 1240
△ pseudo : l.mactans (morgane)
△ avatar : tarjei sandvik moe
△ crédits : l.mactans, tumblr
△ multicomptes : cassiopeia la diva folle et melchior le littéraire
△ disponibilité rp : disponible

△ âge : seize ans,
△ statut du sang : né moldu, sang de bourbe, peu importe le mot, ça ne change pas la personne qu'il est.
△ amoureusement : en couple avec un sang-pur, Merlin, ce n'est pas sans conséquences, mais peu importe puisqu'ils s'aiment.
△ maison : poufsouffle, pour sa loyauté, sa tolérance et sa persévérance.
△ études : sixième année, option étude des runes et soins aux créatures magiques.
△ baguette : bois de sorbier, vingt-neuf centimètres, plume de phénix, particulièrement efficace pour les sortilèges de protection et vive en riposte, totalement inutile pour la magie noire.
Ven 7 Juil - 0:58
Re: my youth is yours (sullivan)
my youth is yours
lysander & sullivan
septembre 2016
Quelques bleus, au quidditch, c’était plutôt rentable. On ne pouvait pas vraiment dire que ce soit un sport très doux. C’était plus proche du rugby ou du football américain que de yoga. Il n’y avait pas photo là-dessus. Pourtant, Sully ne s’imaginait pas faire du rugby ou du football… il n’avait pas la carrure pour ça. Il avait des débuts de muscles, mais n’avait aucune envie de ressembler à une armoire à glace. Et puis, pour voler vite, il fallait avoir un poids assez raisonnable. Pas la peine de peser cent kilos de muscles. Quoi qu’il en soit, le blondinet pouffa un peu à la remarque de Lysander. Il voulait bien le croire sur la taille la démesure de New York. Il suffisait de regarder des films et des séries pour réaliser comme cette ville était … typiquement américaine. Lorsqu’il partait en vacances, c’était plus vers des destinations comme l’Égypte ou le Maroc. Loin de la grisaille Londonienne. « Y a pas que les Américains qui connaissent la technologie hein. On capte même la 4G à Londres. » Dit-il un peu taquin. Pour Lysander évidemment, tout ça, c’était étranger, normal qu’il s’extasie. C’était la même chose du côté de Sully en ce qui concernait la magie. Entre les sortilèges de rangement ou les potions de vérité ou de changement d'apparence, il y avait de quoi être émerveillé lorsque c’était nouveau. Et c’était la preuve d’une ouverture d’esprit certaine. Les gens intolérants se fichaient bien de découvrir de nouvelles cultures ou de nouvelles façons de voir le monde.

Une fois arrivé dans l’établissement, ils rejoignirent la table officielle du puffy gang. Il n’y avait sans doute qu’eux qui l’appelaient comme ça, mais ça suffisait. La serveuse les salua et prit leur commande. Le blond opta pour la même boisson que le roux. Il se retint de rire en voyant le sourire de ce dernier à l’adresse de la femme. À ce train-là, il l’imaginait bien la draguer. La puberté… Il était bien content d’avoir un amoureux pour lui tout seul et de ne plus se prendre la tête avec ses hormones. Enfin, au lieu de ça, il était un amoureux transi qui passait son temps à penser à son chéri. « Ils vont bien, ils sont fiers parce que j’ai réussi mes BUSE et commencent déjà à me poser des questions sur mon avenir dans le monde de la magie. » Il rit. Lui-même n’en savait rien. Il passerait les examens pour entrer à la MUL, mais dans quel domaine… L’art ? Le journalisme ? Le journalisme ça lui semblait plutôt bien. « Mais on n'est pas là pour parler de trucs chiants. Tu as l’intention de sortir avec la serveuse ? J’ai remarqué ton petit sourire. » Lança-t-il en chuchotant, un peu taquin, à l’égard du roux. D’ailleurs, ladite serveuse ne tarda pas à revenir avec leur boisson et Sully devait se retenir de ne pas rire… Ouais ce n’était pas parce qu’il avait fini de lutter contre ses hormones qu’il était devenu spécialement mature… ça, ça viendrait avec le temps

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ hufflepuff house
avatar
membre ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateur
△ inscrit(e) le : 02/07/2017
△ messages : 172
△ points : 638
△ avatar : kj apa
△ crédits : whore stuff
△ multicomptes : rylan o'hara
△ disponibilité rp : totally free

△ âge : seize ans à taper du poing et à défendre les opprimés
△ statut du sang : sang-pur, bien que tout ce débat autour de la valeur du sang lui passe royalement au-dessus de la tête. un sorcier reste un sorcier, qui se soucie encore de son ascendance, très sérieusement ?
△ amoureusement : il enchaîne les relations foireuses, sans jamais parvenir à trouver la bonne personne. et il finit par se dire que ça n'arrivera jamais.
△ maison : c'est un lion infiltré chez les blaireaux. un gryffondor dans l'âme, mais un poufsouffle dans le coeur. il arbore les couleurs jaune et noire avec fierté.
△ études : sixième année, avec option étude des moldus et étude des runes. les potions et la métamorphose restant les matières dans lesquelles il excelle.
△ baguette : baguette en bois d'ébène, composée d'une plume de phénix, et mesurant trente centimètres, très souple, elle est particulièrement douée pour la métamorphose
Sam 8 Juil - 22:47
Re: my youth is yours (sullivan)
Tu apprécies grandement d'avoir des  amis nés-moldus. Contrairement à ce que tes cousins peuvent bien penser, c'est une culture intéressante, et indispensable à connaître. Tes cours d'étude des moldus t'ont toujours passionné, mais tu apprécies toujours de discuter de tout cela avec Sullivan et Idriss, les seuls véritablement immergés dans ce monde-là. Ils t'apprennent toujours plus sur cet univers que n'importe quel cours pourrait le faire. Tu as toujours trouvé les moldus ingénieux, comblant leur manque de magie avec des technologies toujours plus impressionnantes les unes que les autres. Ayant grandi dans une famille strictement sorcière, tu regrettes quelque peu de ne pas avoir connu l'avènement des ordinateurs ou d'internet. Tu n'y comprends pas grand chose, mais selon les dires de tes amis, c'est la mode chez les jeunes moldus. Le genre de truc tellement en vogue que plus personne ne peut s'en passer. Tu aimerais bien comprendre tout cet attrait, sans pour autant vraiment en saisir toutes les subtilités. La 4G ? Ca me dit un truc ça. Ca consiste en quoi ? Tu demandes, une lueur de curiosité derrière les yeux. Tu as parfois l'impression d'être le moldu, celui qui découvre un nouveau monde plein de merveilles et de possibilités infinies. La technologie, c'est une sorte de magie, après tout. Même si cela reste bien trop complexe à tes yeux.

Tu leur passeras le bonjour de ma part. Tu ignores s'ils se souviennent de toi, mais tu l'espères. Tu n'as de cesse de les comparer à tes propres parents. La même personnalité, et la même douceur, dans deux mondes totalement opposés.  L'enfance de Sullivan n'est pas si différente de la tienne, après tout. Vous avez évolué dans le même monde, au milieu de la richesse. Mais cela n'a jamais fait de vous des êtres imbus de leur propre personne. Au contraire de beaucoup. Les miens sont pareils. Mon père m'imagine déjà à la tête du magenmagot. Tu lèves les yeux au ciel. Ton père a beaucoup d'ambition pour toi et ton aîné, bien que Thalia soit déjà dans la vie active. Les Fawley ont beau prôner la tolérance et l'amour de son prochain - ou, du moins, en ce qui concerne ta branche de la famille - ils n'en demeurent pas moins qu'ils sont des sang-purs. Et cela a toujours rimé avec grandeur et prestance, peu importe les méthodes employées à cet effet. La serveuse ? Tu laisses échapper un rire léger. Non. C'est vrai qu'elle est mignonne, mais elle est trop vieille pour moi. Elle a sans doute l'âge de ta soeur, et tu n'as jamais aimé sortir avec des gens trop plus âgé que toi. D'ailleurs, j'ai un admirateur secret, et je compte bien en apprendre plus sur lui avant de potentiellement aller voir ailleurs. Tu n'es pas du genre infidèle. Et bien qu'il n'y ait encore rien de définit entre vous deux - si ce n'est des regards furtifs pour sa part, et des sourires connaisseurs de ton côté - tu n'en demeures pas moins intéressé.

_________________

And every melody is timeless. I'm sorry if it's all too much. Every day you're here, I'm healing. And I was runnin' out of luck. I never thought I'd find this feeling 'cause I've been hearing symphonies. Like a love song on the radio.

Before all I heard was silence
A rhapsody for you and me
Revenir en haut Aller en bas
admin ≡ hufflepuff house
avatar
admin ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t59-sully-restless-till-the
△ inscrit(e) le : 22/04/2017
△ messages : 528
△ points : 1240
△ pseudo : l.mactans (morgane)
△ avatar : tarjei sandvik moe
△ crédits : l.mactans, tumblr
△ multicomptes : cassiopeia la diva folle et melchior le littéraire
△ disponibilité rp : disponible

△ âge : seize ans,
△ statut du sang : né moldu, sang de bourbe, peu importe le mot, ça ne change pas la personne qu'il est.
△ amoureusement : en couple avec un sang-pur, Merlin, ce n'est pas sans conséquences, mais peu importe puisqu'ils s'aiment.
△ maison : poufsouffle, pour sa loyauté, sa tolérance et sa persévérance.
△ études : sixième année, option étude des runes et soins aux créatures magiques.
△ baguette : bois de sorbier, vingt-neuf centimètres, plume de phénix, particulièrement efficace pour les sortilèges de protection et vive en riposte, totalement inutile pour la magie noire.
Dim 9 Juil - 22:08
Re: my youth is yours (sullivan)
my youth is yours
lysander & sullivan
septembre 2016
« Un moyen de se connecter à internet depuis nos téléphones portables... et d’être connecté au reste du monde, n’importe où ou presque... » Il ne savait pas si son explication était très compréhensible. Difficile d’expliquer quelque chose aussi complexe qu’internet. D’ailleurs, le blond ne savait même pas comment fonctionnait internet en soi. Il savait ce qu’il avait besoin de savoir : le mot de passe de la box pour se connecter. Tant que ça fonctionnait pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Il rit au fait que les parents de Lysander le voyaient déjà occuper un poste haut placé. Au moins, ses parents ne lui mettaient pas de genre de pression puisqu’ils ne savaient pas grande chose du monde de la magie. Sullivan leur expliquait ce qu’il pouvait, mais lui-même n’était pas encore très calé. Ceci dit, si on lui demandait le fonctionnement du gouvernement anglais, il aurait du mal à expliquer la chose… La politique ne faisait pas vraiment partie de ses centres d’intérêt. Il préférait le sport ou les arts lui. La lecture aussi, il aimait bien ça. Lysander n’avait peut-être pas le choix dans ses projets… le blond avait cru comprendre que les familles de sang pur ressemblaient un peu au modèle ancien… si papa bossait au ministère, il était de bon ton que le fils y bosse aussi. « On verra bien où on sera dans dix ans. » Dit-il simplement mais assez optimiste. Il avait confiance en ses capacités et en celles du roux. Pour sa part, il se voyait encore avec Merlin en tout cas.

Il hocha la tête lorsque Lysander affirma qu’elle était un peu trop vieille. Mais bon, l’amour était aveugle. Il n’était pas du genre à dire qu’une personne était trop vieille pour une autre… sauf s’il s’agissait d’un vieux pervers de cinquante ans qui avait un crush sur une petite fille de dix ans… fallait pas confondre amour et pédophilie. Il but un peu de sa boisson en écoutant la révélation de Lysander et manqua de s’étouffer avec sa boisson. « Nan ? Sérieux ? C’est qui ? Tu connais son nom ? C’est un garçon ? Il est dans quelle maison ? Quel âge ? Depuis quand ? Tu lui as déjà parlé ? » Il faillit demander comment il était mais se retint. Il fallait tout de même qu’il laisse le temps au rouquin de répondre. Mais ça l’intriguait. Bon, Lysander était bien bâti, beau garçon et plutôt populaire donc ce n’était pas étonnant qu’il ait des admirateurs et admiratrice, mais le fait qu’il lui en parle suscitait vraiment son intérêt. Est-ce que c’était quelqu’un qui l’intéressait ? Il souhaitait vraiment au roux de rencontrer son Merlin à lui, c’est-à-dire, le grand amour. Ouais, Sullivan était niais lorsqu’il s’agissait de Merlin. Il ne connaissait rien à l’amour et pourtant, il avait vraiment l’impression que ce dernier était son âme-sœur. Peut-être que son ami aussi trouverait son âme-sœur. En tout cas, le blond le lui souhaitait vraiment parce que ce genre de relation c’était tellement… woaw.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ hufflepuff house
avatar
membre ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateur
△ inscrit(e) le : 02/07/2017
△ messages : 172
△ points : 638
△ avatar : kj apa
△ crédits : whore stuff
△ multicomptes : rylan o'hara
△ disponibilité rp : totally free

△ âge : seize ans à taper du poing et à défendre les opprimés
△ statut du sang : sang-pur, bien que tout ce débat autour de la valeur du sang lui passe royalement au-dessus de la tête. un sorcier reste un sorcier, qui se soucie encore de son ascendance, très sérieusement ?
△ amoureusement : il enchaîne les relations foireuses, sans jamais parvenir à trouver la bonne personne. et il finit par se dire que ça n'arrivera jamais.
△ maison : c'est un lion infiltré chez les blaireaux. un gryffondor dans l'âme, mais un poufsouffle dans le coeur. il arbore les couleurs jaune et noire avec fierté.
△ études : sixième année, avec option étude des moldus et étude des runes. les potions et la métamorphose restant les matières dans lesquelles il excelle.
△ baguette : baguette en bois d'ébène, composée d'une plume de phénix, et mesurant trente centimètres, très souple, elle est particulièrement douée pour la métamorphose
Lun 10 Juil - 20:49
Re: my youth is yours (sullivan)
Tu as déjà entendu parler d'internet, tu n'es donc pas totalement pris au dépourvu face aux explications de Sullivan. C'est une sorte d'encyclopédie géante instantanée à travers le monde entier. Enfin, ça c'est la théorie. Dans la pratique, tu ignores bien comment ça marche, n'ayant jamais même vu un ordinateur de près ou de loin - si ce n'est en photo. Et là aussi, tu peines à comprendre la fonctionnalité d'une telle machine. Rectangulaire et au design bien trop étrange à ton goût. Tu es curieux, toutefois, et comptes bien découvrir le fonctionnement de tout cela, aussi compliqué et complètement extra-terrestre cela te semble-t-il. Le truc sur les ordinateurs là ? Faudra que je teste ça, un de ces jours. Un jour. Parce que oui, c'est l'une des choses à accomplir sur ta liste : se servir d'un ordinateur. Ca peut paraître insensé, et à la limite de l'hérésie pour certains membres de ta famille, mais tu t'en moques bien. Tu as toujours voulu élargir ton horizon et tes connaissances, de toute manière. Y compris académiquement parlant. Tes parents ont toujours eu de l'ambition pour ta soeur et toi - beaucoup trop, à ton humble avis - mais tu n'as jamais désiré suivre dans les traces de ton père. Le magenmagot, la politique, et tout ce qui s'en suit, ça te donne des insomnies rien que d'y penser. Tu préfères devenir Auror, comme ta mère. Ou bien joueur de Quidditch, comme de feu ton grand-père. Un truc avec de l'action. Pas un métier où tu restes assis à juger si untel mérite la prison ou non. Non merci. On verra dans dix ans, effectivement. Tu ne peux t'empêcher de sourire lorsque Sullivan manque de peu de s'étouffer avec sa boisson à l'entente de tes paroles. Et tu ne peux définitivement pas t'empêcher de rire à la vue de son excitation et de sa curiosités. Il est ravi pour toi, tu peux le voir à son air ébahi, et à sa façon de s'agiter. Et aussi par le fait de poser toutes ces questions. Il s'appelle Newt et est en cinquième année à Serdaigle. On s'est parlé une seule fois, et j'en ai conclu qu'il était très timide et très mal à l'aise en ma présence. Tu supposes que c'est ta faute, pour l'avoir quelque peu brusqué. Mais tu as bien apprécié votre conversation, et tu as déjà hâte de le revoir, aussi soudain soit-il. Et il est également très mignon. Tu affirmes en hochant la tête. Tu n'as jamais recherché quelqu'un au physique d'Apollon. En réalité, cela ne t'a jamais intéressé. Et en ce qui concerne Newt, tu le trouves beau à sa manière. Une beauté qui te provoque des papillons dans le ventre et te donne une irrépressible envie de sourire. Ne le raconte à personne toutefois, tu sais comment sont les gens, et j'ai horreur des rumeurs. Aussi innocentes soient-elles. Et tu ne voudrais surtout pas effrayer Newt. Surtout que votre relation n'en est pour l'instant qu'au point de départ. Une simple conversation ne fait pas tout. Même si tu ne comptes absolument pas t'en arrêter là.

_________________

And every melody is timeless. I'm sorry if it's all too much. Every day you're here, I'm healing. And I was runnin' out of luck. I never thought I'd find this feeling 'cause I've been hearing symphonies. Like a love song on the radio.

Before all I heard was silence
A rhapsody for you and me
Revenir en haut Aller en bas
admin ≡ hufflepuff house
avatar
admin ≡ hufflepuff house
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t59-sully-restless-till-the
△ inscrit(e) le : 22/04/2017
△ messages : 528
△ points : 1240
△ pseudo : l.mactans (morgane)
△ avatar : tarjei sandvik moe
△ crédits : l.mactans, tumblr
△ multicomptes : cassiopeia la diva folle et melchior le littéraire
△ disponibilité rp : disponible

△ âge : seize ans,
△ statut du sang : né moldu, sang de bourbe, peu importe le mot, ça ne change pas la personne qu'il est.
△ amoureusement : en couple avec un sang-pur, Merlin, ce n'est pas sans conséquences, mais peu importe puisqu'ils s'aiment.
△ maison : poufsouffle, pour sa loyauté, sa tolérance et sa persévérance.
△ études : sixième année, option étude des runes et soins aux créatures magiques.
△ baguette : bois de sorbier, vingt-neuf centimètres, plume de phénix, particulièrement efficace pour les sortilèges de protection et vive en riposte, totalement inutile pour la magie noire.
Dim 16 Juil - 17:11
Re: my youth is yours (sullivan)
my youth is yours
lysander & sullivan
septembre 2016
Le truc sur les ordinateurs… ouais en sur les portables, les télés, les consoles… partout. Internet c’était l’outil moldu dont on ne pouvait pas se passer. Ce serait probablement l’apocalypse si un jour ça arrêtait de fonctionner vu le nombre de choses gérées sur internet… les paiements, les échanges d’information, la bourse (Sullivan était trop jeune pour vraiment s’intéresser à ça, mais il avait conscience de l’importance de cette chose). Quoi qu’il en soit, c’était important pour les moldus. C’était leur « magie » à eux. Le blond se contenta de répondre d’un hochement de tête approbateur. Il ne se voyait pas reprendre Lysander sur l’exactitude de ses connaissances. « La technologie est aux moldus ce que la magie est aux sorciers, lança-t-il amusé. Il faudra que tu essayes en effet. » Il aimait la technologie mais regrettait ses effets dévastateurs sur l’environnement. Enfin passons. Il avait écouté le rouquin lui parler de son admirateur secret. Bientôt, quelques réponses à ses questions résonnèrent à ses oreilles. Si Lysander était intéressé par quelqu’un alors Sullivan aussi. Pas de la même façon bien-sûr. Il avait déjà son quelqu’un à lui. Son Merlin. L’homme de sa vie. Le dénommé Newt était au goût de son ami ? C’était parfait comme scénario. Le grand amour du roux était son admirateur secret ! Ou alors, ce serait provisoire. Il n’allait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Façon de parler, Sullivan n’écrasait même pas les insectes alors tuer un ours, non merci. En tout cas, dans cette histoire, le blond était enthousiaste.

« Newt, c’est mignon ! Au moins si c’est un vrai de vrai serdaigle, il doit être sérieux et assez fiable. Il faut que tu me le montres ! » Affirma-t-il sans laisser à Lysander le temps de rétorquer. En même temps, les amis du blond, c’était comme sa famille. Il fallait qu’il approuve son crush. Et en même temps, il était assez tolérant et ouvert d’esprit pour ne pas embêter Lysander en disant qu’il n’approuvait pas la personne concernée. Nan, il était sûr d’apprécier le dénommé Newt si le rouquin l’appréciait. Sauf si c’était un manipulateur qui voulait se servir de ce dernier… mais en même temps, crédule comme il était, Sully était facile à manipuler. « Vous vous êtes dit quoi ? Comment tu as su qu’il avait un faible pour toi ? Il te l’a dit ? Il est comment physiquement ? » Et voilà, une nouvelle salve de questions de la part du né moldu. Son ami allait regretter de lui avoir parlé du dénommé Newt. Mais en même temps, il fallait se mettre à la place du blond : il était en couple avec un garçon formidable et souhaitait à tous ses amis de trouver l’amour, le vrai. Car oui, il était convaincu que ce qu’il vivait Merlin, c’était l’amour avec un grand « A ». Lysander, Idriss, sa cousine et même ses autres amis, il voulait les voir heureux. Alors il espérait que cette fois, Lysander allait trouver la bonne personne. Et ce n’était pas Newt, ce serait un ou une autre… toutes les histoires valaient la peine d’être vécu. Non ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Re: my youth is yours (sullivan)
Revenir en haut Aller en bas
 
my youth is yours (sullivan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Sullivan
» R.I.P. The Rev alias James Owen Sullivan
» Questionnaire de répartion d'Amanda Sullivan
» Alya O'Sullivan -fini-
» Famille Sullivan (famille complète)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
turn on the light :: les trois balais-
Sauter vers: