AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t183-rafael-roumanov-in-ano
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 142
△ points : 783
△ pseudo : Emy
△ avatar : Colin O'Donoghue
△ crédits : Swan
△ multicomptes : Nope
△ disponibilité rp : Dispo à 50% ♥

△ âge : 31 ans
△ statut du sang : Sang-mêlé
△ amoureusement : Célibataire
△ maison : Durmstrang
△ métier : Professeur de rune
△ études : Ancien élève de Durmstrang
△ baguette : Bois d'ébène, 32 centimètres, avec un ventricule de dragon et étonnamment flexible.
Jeu 13 Juil - 2:10
You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk,
go to sleep !

Un peu plus d'une semaine, à peine une dizaine de jours ...
L'acclimatation au rythme de Poudlard et tout simplement au fait d'être professeur dans l'école où j'aurais aimé être étudiant, c'était quelque chose. Ma vie était clairement différente depuis presque 3 ans, depuis que j'avais lâchement fui la Russie. L'étude des runes m'avait toujours passionnée, pas pour rien que j'en avais fait mon domaine de travail, mais jusque là je n'avais jamais envisagé une seule seconde de transmettre mon savoir à des gamins de Poudlard. Poudlard ... Un rêve éveillé ou presque. Sauf que j'étais bien réveillé bordel. J'y étais. En vrai. Et c'est ce que je me répétais en me baladant dans les couloirs sombres du sous-sol, effectuant ma ronde habituelle de surveillance autour des dortoirs des Serpentard et des Poufsouffle. Les cachots des verts et argent semblaient être assez calmes ce soir, cela m'arrangeait beaucoup : même si j'aimais punir quelques élèves qui traînaient le soir dans les couloirs - autant me créer maintenant ma réputation de professeur sévère, ça m'éviterait de faire partie de ces professeurs bien trop complaisants, à l'autorité défaillante - je préférais quand même savourer une bonne marche au calme, en pleine nuit, dans les couloirs vides. Ayant terminé le côté des Serpents, je me dirigeais vers celui des Blaireaux d'une démarche rythmée.

Je n'avais pas souvent de problèmes avec ces derniers, ils avaient tendance à être beaucoup plus calmes et appréciables que les autres. Ils ne causaient pas de problèmes, ils s'intégraient partout, faisaient des efforts, ... Et n'étaient pas assez à mon goût récompensés pour leurs efforts. J'espérais qu'un jour les Poufsouffles seraient aussi "à la mode" que les Gryffondors, réputés pour leur courage. Les dorés et noirs étaient pourtant tout aussi courageux, à leur façon : ils affrontaient les épreuves avec leurs compagnons, loyaux jusqu'à leur dernier souffle. Du peu de cours que j'avais donné pour l'instant, les Poufsouffles y étaient très impliqués et se donnaient à fond. C'est pas pour rien que je finissais toujours par leur zone, ils ne causaient pas d'histoires et je n'avais encore jamais réprimandé l'un des leurs pour une sortie nocturne. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'ils ne sortaient pas en cachette, bien au contraire ... Mais au moins, ils avaient assez de talents pour ne pas se faire prendre.
Je m'attendais véritablement pas à croiser quelqu'un, mais en apercevant quelqu'un, je fronçais les yeux et marmonnais entre mes dents. Bon sang, dasvidaniya ma nuit tranquille ! Je m'approchais rapidement, fourbement et arrivais dans le dos du concerné, avant de lui tapoter l'épaule pour signaler ma présence.

" Hum, hum ... Dis donc, vous devriez pas être dans votre dortoir, bien endormi au fond de votre lit, sous votre couette gentiment brodée par votre maman adorée ? J'en connais un qui va regretter d'avoir fait une petite balade nocturne pour aller butiner la p'tite fleur d'une Serdaigle ou d'une Gryffondor, supposais-je, sarcastique. Pas la peine de me faire les yeux de chiot battu, avec moi ça marchera même pas dans vos rêves les plus fous."
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t182p10-fly-away-cole-barne
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 216
△ points : 1229
△ pseudo : Mikoya.
△ avatar : Jack Falahee.
△ crédits : Angeldust.
△ disponibilité rp : Libre.

△ âge : 30 ans.
△ statut du sang : Sang-mêlé.
△ amoureusement : Célibataire.
△ maison : Poufsouffle.
△ métier : Professeur d'histoire de la magie.
△ baguette : en bois de sorbier, son cœur renferme des ventricules de dragon et elle mesure 32 centimètres. Sa baguette est très utile pour les sorts de protection mais est totalement inutile pour les sorts de magie noir.
Jeu 13 Juil - 3:42
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Cole & Rafael
   SEPTEMBRE 2016
Cole adorait toujours ses années passées à Poudlard, que ça soit pendant sa scolarité ou pendant ses années d’enseignement. C’était sa cinquième rentrée maintenant, et c’était toujours la même rengaine pour lui : il était nerveux les jours d’avant, mais arrivé le grand jour, il était tellement heureux de retrouver ses élèves ainsi que d’en découvrir des nouveaux qu’il en oubliait sa nervosité. Mais aussi, à chaque nuit pendant les premiers jours, il avait cette tradition : n’arrivant pas à s’endormir avant des heures pas possibles, il passait la plupart de ses activités nocturnes vers la cuisine, voire dans celle-ci. Eh ouais, il était professeur alors s’il voulait aller se chercher un truc à grignoter, qu’on l’arrête. Et en plus de ça, il adorait cette familiarité des couloirs, ayant fait toute sa scolarité à Poufsouffle, et logeant toujours au sous-sol, près de son ancienne salle commune. Cela lui rappelait pas mal de souvenirs, d’ailleurs, et il s’en sentait presque nostalgique certains soirs…

Ce soir-là, comme d’habitude, il avait décidé d’aller en cuisine un peu plus tôt, la faim se faisant ressentir plus rapidement que d’habitude. Il n’avait pas mangé grand-chose pendant le repas, ayant aidé un de ses élèves qui avait déjà des problèmes et des questions sur ses cours. Il avait beau adorer son métier, il se trouvait toujours surpris de voir à quel point certains gamins étaient complètement largués alors que les cours venaient de débuter. À croire qu’ils ne suivaient pas les mêmes cours que les autres… Surtout qu’en général, c’était pour poser des questions sur les devoirs, ce qui voulait dire qu’ils n’avaient pas écouté les explications à la fin du cours. Alors maintenant il avait terriblement faim, et il n’allait pas se gêner pour aller se chercher un petit quelque chose en cuisine. D’ailleurs, il avait l’embarras du choix, et c’était tant mieux. « Génial. » souffla-t-il alors qu’il venait de trouver les desserts qui n’avaient pas été mangé : des beignets. Parfait !

Il venait de sortir des cuisines, et avait fais une petite pause pour grignoter tout en regardant les quelques portraits et tableaux qui ornaient les murs. Une main qui se posa d’un seul coup sur son épaule le fit sursauter, et il fit attention à ne pas faire tomber les deux autres beignets qu’il gardait précieusement dans ses mains pendant qu’il terminait de mâcher l’autre. Il attendit qu’il termine sa tirade pour se retourner, en profitant pour avaler avant de prendre la parole à son tour. « Pourquoi, vous êtes jaloux ? » demanda-t-il, arquant un sourcil en croisant le regard de l’inconnu qui se trouvait être en fait le nouveau professeur d’étude de runes, qui ne l’avait apparemment pas reconnu. Normal, étant donné qu’ils ne s’étaient jamais adressés la parole durant cette première semaine de cours. « Vous êtes le nouveau, c’est ça ? Déjà en train d’effrayer les pauvres élèves qui errent la nuit ? » questionna Cole. Avec ça, l’autre devrait comprendre qu’il était professeur lui aussi, n’est-ce pas ? Ou avait-il besoin de se présenter ?

Possédant encore ses deux beignets, il se sentait un peu idiot à se tenir là, comme un enfant qu’on engueulait alors qu’il venait de faire une bêtise. « Maintenant quoi, vous allez me punir, professeur ? » se moqua-t-il en prenant une bouchée d’un des beignets qui restait. Cette situation était d’un ridicule, mais il s’en amusait bien. C’était la première que ça lui arrivait ; on lui disait souvent qu’il faisait jeune, mais pas au point de ressembler à un élève… Y avait une première fois à tout, comme on disait. Il venait de terminer son beignet en un temps record, mais il lui en restait toujours un dans les mains. « Un beignet ? » demanda-t-il pour apaiser les tensions qui pourraient s’installer. Peut-être aurait-il vraiment dû se présenter au pauvre nouveau, qui s’appelait Rafael s’il avait bonne mémoire, mais tout cela était bien trop cocasse pour qu’il passe à côté.

   

_________________


Dernière édition par Cole Barnes le Mer 26 Juil - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t183-rafael-roumanov-in-ano
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 142
△ points : 783
△ pseudo : Emy
△ avatar : Colin O'Donoghue
△ crédits : Swan
△ multicomptes : Nope
△ disponibilité rp : Dispo à 50% ♥

△ âge : 31 ans
△ statut du sang : Sang-mêlé
△ amoureusement : Célibataire
△ maison : Durmstrang
△ métier : Professeur de rune
△ études : Ancien élève de Durmstrang
△ baguette : Bois d'ébène, 32 centimètres, avec un ventricule de dragon et étonnamment flexible.
Jeu 13 Juil - 21:26
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk,
go to sleep !

Bon, fallait bien que j'admette, depuis que j'étais arrivé à Poudlard, je n'avais pas particulièrement cherché à me lier avec les autres adultes du château, avec les autres professeurs. Pourtant, je les croisais tous les matins, tous les soirs, à chaque repas dans la grande salle, mais je me contentais toujours de simplement m'installer à ma place devant l'immense table des professeurs, sans vraiment discuter avec ceux qui étaient désormais mes collègues. C'est pas à cause de l'accent russe qui aurait pu me démarquer que je n'ouvrais pas la bouche, mais plutôt parce que je ne savais pas trop quoi leur dire à la plupart. J'avais blablaté avec quelques-uns d'entre eux au détour des couloirs, mais j'avais plutôt tendance à chercher l'isolement, la solitude et le calme qui existait dans les divers recoins sombres de ce collège de magie.
J'avais très peu prêté attention aux différents visages, à ce qu'ils enseignaient, bref, j'avais été le gars que j'étais toujours : inintéressé par mon monde environnant à cause de son ennui le plus complet. Ben quoi, c'est pas comme si savoir à quoi ressemblait les autres gens du coin allait m'aider plus tard ! C'est ce que je me disais à chaque fois. Et là, j'avais l'exemple concret, que pour une fois, j'aurais peut-être dû faire un peu plus attention et que ça me serait utile pour éviter de nouvelles bourdes. C'était pas vraiment mon genre en plus d'en faire à la base ... Bien joué Raf, toi qui voulait te faire une réputation sérieuse et strict, voilà que t'allais te transformer en prof tête en l'air et incapable de distinguer un autre professeur d'un élève. J'y étais pour rien aussi si de dos, on aurait dit un gamin ! Et puis sérieusement ... Quel prof digne de ce nom allait se chercher de la bouffe en pleine nuit et surtout se baladait dans les couloirs, toujours en pleine nuit, pour manger ses réserves ?! C'était pas sérieux tout ça ! Maintenant, j'étais totalement partagé entre de la gêne compréhensible et de l'incrédulité la plus totale.

" Jaloux ? Pardon ? De quoi ? De vos beignets ? grimaçais en demandant, faisant comme si je n'avais pas compris son sous-entendu. Et j'effraye pas les élèves. J'y suis pour rien si vous avez peur avec simplement une tape sur l'épaule, je pouvais pas deviner que vous étiez un trouillard. Et ouais, vous mériteriez bien une sacrée punition, ça j'vous le dis, grondais-je un peu entre mes dents, ayant clairement l'impression qu'il se foutait de ma gueule. "

C'est bon, j'avais déjà donné à Durmstrang, j'allais pas me laisser marcher sur les pieds à Poudlard, surtout pas par un autre professeur qui grignotait en cachette quoi ! Mais sincèrement, quelle personne saine d'esprit continuerait une conversation pareille avant de proposer à la personne l'ayant prise en flag de manger un beignet ?! Dénoncez-les, je vous jure que c'est pas clair tout ça ! Je le dévisageais de haut en bas, ne sachant pas trop par quel bout le prendre ou si je devais accepter sa proposition. Oh, et puis zut, au point où j'en étais, un beignet de plus ou de moins à mon humiliation nocturne, ça ne changerait rien.

" Hop là, punition expresse, le dernier beignet est pour moi, déclarais-je avec un visage très sérieux en faisant comme si je lui confisquais la pâtisserie qu'il me tentait comme une offrande de paix. Sérieusement, j'espère que vous êtes pas de garde et que vous vous êtes pas esquiver en allant grignoter, sinon là, même si c'est pas moi qui vous punirait, vous le mériteriez ! Hum ... C'est Cal, c'est ça ? Ou Cole, un truc dans ce genre, pas vrai, demandais-je en tentant de me rappeler de son prénom - ah ces anglais, avec leurs accents et leurs différentes prononciations, j'avais toujours l'impression de massacrer leur patronyme. Vous devriez pas vous balader comme ça dans les couloirs à cette heure-ci, sinon je suis pas le seul prof qui va vous prendre pour un élève, surtout avec tout le sucre glace que vous avez autour de la bouche. Accompagnez-moi donc dans ma ronde, au moins vous vous rendrez utile et vous éliminerez les calories que vous venez de manger, proposais-je en mordant dans le beignet que j'avais plus ou moins dérobé."
© 2981 12289 0

_________________


Need some place need some love ♥️
Under the knife I surrendered
The innocence yours to consume
You cut it away
And you filled me up with hate
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t182p10-fly-away-cole-barne
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 216
△ points : 1229
△ pseudo : Mikoya.
△ avatar : Jack Falahee.
△ crédits : Angeldust.
△ disponibilité rp : Libre.

△ âge : 30 ans.
△ statut du sang : Sang-mêlé.
△ amoureusement : Célibataire.
△ maison : Poufsouffle.
△ métier : Professeur d'histoire de la magie.
△ baguette : en bois de sorbier, son cœur renferme des ventricules de dragon et elle mesure 32 centimètres. Sa baguette est très utile pour les sorts de protection mais est totalement inutile pour les sorts de magie noir.
Jeu 13 Juil - 23:53
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Cole & Rafael
   SEPTEMBRE 2016
Le pauvre nouveau semblait être complètement pris au dépourvu, et Cole se sentit un peu mal face à sa tête un peu déconfite. Mais voir cette soudaine réalisation sur son visage alors qu'il comprenait enfin son erreur, ça n'avait pas de prix. En fait, beaucoup d'émotions passaient sur le visage du fameux nouveau professeur d'étude de runes, c'était comme lire dans un livre ouvert. Enfin, cela ne dura que quelques secondes avant qu'il ne se reprenne, bien entendu. Cole faisait tout pour ne pas trop sourire face à la situation ; les nouveaux étaient pas aussi amusants d'habitude, enfin, les nouveaux étaient tellement rares déjà. Il se sentait presque coupable d'être entré dans un petit jeu avec Rafael, mais valait mieux un peu de plaisanterie qu'une mauvaise remarque, non ? Après tout, Cole aurait très bien mal réagir, et il était certain que si ça avait été d'autres professeurs, ça ne ce serait pas passé exactement de la même manière. Bon, peut-être était-il effectivement le seul qui se levait et sortait de sa chambre pour aller grignoter en pleine nuit, mais il n'arrivait pas à dormir, c'était pas de sa faute si la faim était trop importante ! « Je ne suis pas trouillard, je n'ai juste pas l'habitude que quelqu'un arrive derrière moi. Enfin, pas dans ce genre de situations. » plaisanta-t-il en s'empêchant de rire tout seul. Fallait vraiment qu'il s'achète une vie sociale, dit donc... « Une punition ? Sans vouloir paraître ''insolent'', je ne crois pas que ça soit interdit aux professeurs de sortir la nuit dans le château. » Et pi, il avait pas douze ans quoi, pas besoin d'avoir un adulte derrière lui pour le surveiller. Jusque là, ses beignets et là s'en sortaient très bien, et passaient un agréable moment ensemble.

Essayant d'apaiser les tensions apparentes, Cole proposa alors son dernier beignet au pauvre Rafael qui n'en menait pas large. C'était vraiment le geste le plus grand pour le jeune professeur, lui qui ne gâchait jamais sa nourriture, et surtout, il ne la donnait jamais à personne. C'était sacré ce genre de trucs, encore plus les desserts... Pendant un petit moment, il espéra que l'autre refuse, mais ce ne fut pas le cas. Bon bah tant pis, il avait déjà bien grignoté ce soir, il allait pas mourir de faim avant demain matin. « Cole, c'est ça. Et non, j'suis pas de garde. J'avais juste faim, chose que ressent beaucoup d'êtres humains. » Surtout lui, évita-t-il d'ajouter, ne voulant pas s'enfoncer encore plus. Il mangeait souvent et beaucoup, et alors ? « Je connais les autres professeurs, ou du moins on se reconnaît. » affirma Cole tout en s'essuyant la bouche rapidement, presque vexé. Il ressemblait même pas à un gamin, pourquoi on le confondrait avec l'un des élèves d'ici, non mais oh ! « Seriez-vous en train de me dire que je suis gros ? » arqua-t-il encore une fois un sourcil, tapotant son pauvre ventre qui s'injuriait face à cet affront. Lui, gros ? Non mais ! « Je vais vous suivre, mais seulement parce que je ne suis pas fatigué et que je suis curieux de vous connaître. Mes calories n'ont rien avoir avec cette histoire. » bouda le professeur d'histoire de la magie en passant à côté de Rafael. « Vous venez ou vous êtes collé au sol ? » Et voilà qu'ils étaient parti en vadrouille à deux, dans un silence plus ou moins gênant. Pourquoi était-il venu, déjà ? Ah ouais, pour apprendre à connaître l'ennemi. Enfin, le nouveau professeur, ouais, c'est ça qu'il voulait dire.

« Donc c'est votre première année... Les élèves sont géniaux, n'est-ce pas ? » questionna Cole, marchant aux côtés du ténébreux, le collant presque. « Je me rappelle de ma première année ici... Ah, j'étais tellement nerveux avant la rentrée que je ne dormais rien des nuits, à vérifier encore et encore que j'avais tout avec moi et que j'étais prêt ! » Il avait d'ailleurs été un vrai cauchemar pour tous ses amis et sa famille, qui avaient dû supporter ses coups de stress, voire même de colère quand quelque chose n'allait pas dans son sens. « Vous êtes professeur d'étude de runes, c'est ça ? J'adorais cette matière quand j'étudiais à Poudlard, même si il n'y a pas forcément énormément d'élèves qui sont immédiatement attirés par cette matière. Chose que je ne comprendrais jamais, d'ailleurs... » Bon, certes, lui, il avait aimé toutes les matières qu'il étudiait quand il était à Poudlard, mais quand même ! Même si le nombre d'élèves en étude de runes augmentait, il restait faible par rapport à d'autres matières, et ça, Cole ne le comprenait pas forcément.

   

_________________


Dernière édition par Cole Barnes le Mer 26 Juil - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t183-rafael-roumanov-in-ano
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 142
△ points : 783
△ pseudo : Emy
△ avatar : Colin O'Donoghue
△ crédits : Swan
△ multicomptes : Nope
△ disponibilité rp : Dispo à 50% ♥

△ âge : 31 ans
△ statut du sang : Sang-mêlé
△ amoureusement : Célibataire
△ maison : Durmstrang
△ métier : Professeur de rune
△ études : Ancien élève de Durmstrang
△ baguette : Bois d'ébène, 32 centimètres, avec un ventricule de dragon et étonnamment flexible.
Dim 16 Juil - 12:09
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Sérieusement, fallait que ça tombe sur moi, à croire que j'étais le seul idiot capable de confondre un élève un peu rebelle voulant braver les règles de Poudlard et se vanter parmi ses petits camarades et un simple professeur - quelqu'un étant censé être mon collègue, un adulte responsable, majeur et vacciné - qui avait simplement décidé de se faire une petite collation nocturne à cause d'un petit creux. Nan mais sérieusement ... Bon, comme il le disait si bien, j'avais déjà un peu de chance de mon côté, enfin, le minimum syndical requis disons : après tout, il s'était pas tellement offusqué quand il avait entendu ma première remarque, alors que je suis particulièrement convaincu que moi, à sa place, j'aurais sûrement commencé à insulter en russe mon interlocuteur s'il le fallait. Lui, il s'était juste montré taquin, limite amical. En fait, c'était presque plus bizarre de mon point de vue qu'il se comporte ainsi et je le regardais d'un air dubitatif, m'attendant presque à un retournement de situation où il me fusillerait du regard avant de faire un petit "Aha !", de partir vexé et de raconter à tout va dès demain à quel point le nouveau petit professeur d'étude de runes était incompétent, qu'il ne savait même pas différencier un élève d'un autre professeur, etc. Et ça ... Non merci. Je m'en passerais. J'avais d'autres chats à fouetter et disons que c'était pas la première chose que l'on devrait retenir à mon propos. En plus c'était pas n'importe qui lui, c'était un prof déjà établi, depuis un bon moment si ma mémoire était bonne. Attendez que tout me revienne correctement ...
Alors si ma mémoire était bonne, son nom était Cole Barnes, il s'agit du professeur d'histoire de la magie - pas une de mes matières favorites durant mes études ça, mais bon, je ne lui en tiendrais pas rigueur, j'avais pas que ça à faire après tout - il était à peu près du même âge que moi, il  était un professeur établi depuis quelques années et il avait plutôt la réputation d'être un type assez cool et proches de ses élèves, de ce que j'en savais. Ouais, j'avais plutôt bien fait mes devoirs, je m'étais renseigné quand même sur un peu tout le monde, même si je ne savais pas forcément qui était qui de prime abord.

" Peut-être que c'est pas interdit de sortir la nuit, mais je suis pas sûr que ce soit autorisé d'aller taper dans les desserts alors qu'on approche les une heure du mat' prof ou pas prof. "

Ouais, je chipotais un peu, mais tant pis si ça me faisait passer pour un rapiat, j'avais une sorte d'honneur à défendre. Fallait que j'ai le dernier mot, au moins là dessus. Bon, c'est vrai qu'il avait de vrais arguments, avoir faim expliquait qu'il soit passé en cuisine et qu'il traîne maintenant dans les couloirs, mais bon, j'allais pas lui faire le plaisir de reconnaître ça à voix haute.

" Ravi pour vous, c'est vrai que connaitre vo collègues doit vous apporter un max de réconfort, répliquais-je ensuite, très sarcastique, tout en gardant une voix calme. "

En tout cas, ma remarque par rapport au sucre glace avait fait mouche. C'était presque dommage qu'il l'enlève, ça aurait été marrant si on avait croisé quelqu'un d'autre, il aurait eu l'air malin, ça m'aurait tellement fait rire qu'il soit pris en flagrant délit de grignotage par quelqu'un d'autre que moi. Impayable, je vous jure !

" Mais nan, vous êtes pas gros et vous le savez très bien, allez pas non plus à la pêche aux compliments comme ça, c'est pas comme si vous en aviez besoin. Allez, en marche camarade d'infortune, maintenant que vous avez accepté, vous allez devoir me supporter alors que je parle la bouche pleine, déclarais-je avant de mordre dans le beignet qu'il m'avait donné comme offrande de paix. "

Voyant bien qu'il était à ça de bouder et de s'emmurer dans le silence, je me contentais d'un sourire narquois et me remis en marche, en direction du dortoir des Poufsouffle. Il avait pas tenu longtemps face à sa curiosité dis donc, c'était marrant ça, mais bon, je m'y attendais. Il avait ce petit air "fouineur", enfin dans le bon sens du terme disons. Et c'était un vrai moulin à parole en plus dis donc ! Amusant ... Quand on le regardait comme ça et qu'on se fiait à notre première impression, on se dirait pas forcément que c'était ce genre de gars.

" Bah, ce sont des élèves quoi, pour le moment, j'en ai pas vu beaucoup, on est qu'à à peine deux semaines de cours, pour le moment je tâte à peine le terrain. M'enfin c'est sûr que comparé aux élèves de Durmstrang, les gamins d'ici sont de foutus angelots, déclarais-je franchement, sans mâcher mes mots. Vous êtes du genre stressé vous dis donc, commentais-je ensuite avec un petit rire. Moi j'ai passé mes premières nuits ici avant la rentrée à fouiller tous les coins et les recoins du château pour être sûr de pas me perdre. J'aurais eu l'air malin si j'arrivais pas à trouver ma salle de classe le premier jour, vous imaginez la honte ! Quoi que maintenant que j'y pense, je vois bien ce genre de mésaventure vous arrivez, ça aurait pu être drôle de voir ça. "

Ouais, c'était probablement un coup bas me direz-vous, mais tant pis, c'était vrai aussi. Maintenant que je commençais à m'attaquer à son analyse, je l'imaginais bien tellement stressé à sa rentrée qu'il en aurait été incapable de retrouver sa salle de cours.

" Ça m'arrange dans un sens que peu d'élèves choisissent cette matière en vérité : ceux qui sont là sont là par passion, par goût, ils sont motivés et ils ont soif d'apprendre, au moins j'aurais pas trop de mal avec eux. Vous par contre, ça doit pas être la grande joie tous les jours, vu que vous assurez un cours obligatoire, vous devez vous coltiner tous les rabats-joies de chaque année, c'est quand même un truc pas particulièrement cool ça, le plaignis-je un peu tandis que nous passions d'un couloir à un autre. D'ailleurs, vous m'auriez eu comme élève, j'aurais sûrement fait partie des rabats-joies, je déteste les cours d'histoires, que ce soit de la magie ou des moldus. Enfin, si ça se trouve, vous êtes un bon prof, je dis pas le contraire, mais disons que c'est pas non plus la matière la plus passionnante qu'il soit. "

Provocateur, moi ? Jamais, je n'oserais pas !

Otter eyes ♥:
 
© 2981 12289 0

_________________


Need some place need some love ♥️
Under the knife I surrendered
The innocence yours to consume
You cut it away
And you filled me up with hate
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t182p10-fly-away-cole-barne
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 216
△ points : 1229
△ pseudo : Mikoya.
△ avatar : Jack Falahee.
△ crédits : Angeldust.
△ disponibilité rp : Libre.

△ âge : 30 ans.
△ statut du sang : Sang-mêlé.
△ amoureusement : Célibataire.
△ maison : Poufsouffle.
△ métier : Professeur d'histoire de la magie.
△ baguette : en bois de sorbier, son cœur renferme des ventricules de dragon et elle mesure 32 centimètres. Sa baguette est très utile pour les sorts de protection mais est totalement inutile pour les sorts de magie noir.
Dim 16 Juil - 18:38
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Cole & Rafael
   SEPTEMBRE 2016
Cole avait beau trouver la situation complètement drôle, il savait aussi qu'il ne fallait pas pousser les gens trop loin. Surtout qu'il ne connaissait pas réellement ce nouveau professeur, alors autant rester en bon termes pour le moment. En général, il s'entendait avec tout le monde, mais certaines personnes n'appréciaient pas du tout sa façon de voir les choses, et d'ailleurs, il se prenait souvent la tête avec un des professeurs de Poudlard, à en venir à la violence quelque fois. Ouais, ils étaient censés être des adultes, mais cela durait depuis leur scolarité, malheureusement. Cole ne savait toujours pas ce qu'il avait fais de mal pour s'attirer les foudres de l'autre homme, mais il ne s'en préoccupait plus depuis un moment maintenant. Alors bon, en gros, il n'aimerait pas se mettre à dos quelqu'un d'autre, juste à cause d'une situation aussi insignifiante que ça. Mais ça restait amusant de voir Rafael, grand, froid et qui semblait être prêt à faire preuve de sévérité en cas de besoin, devenir un peu maladroit. « On m'a jamais rien dis. » ajouta-t-il encore, voulant lui aussi le dernier mot. Il en avait déjà croisé, des gens, alors qu'il mangeait quelque chose ; et personne ne lui avait vraiment fait de remarques. Quel rabat-joie, ce Rafael !

Le jeune professeur d'histoire de la magie ne releva pas la remarque sur la connaissance des autres professeurs de Poudlard, sachant très bien qu'il tentait de le provoquer. Le pauvre, si seulement il savait ; il fallait bien plus que ça pour qu'il s’énerve. À la limite, il va bouder, comme d'habitude. Il s'énervait très rarement, et quand c'était le cas, souvent, c'était pas beau à voir du tout, mais alors vraiment pas. « C'est pas comme si on ne pouvait pas être gros et attirant. » fut tout ce qu'il trouva à dire à la légère moquerie de Rafael. Comment ça, il partait à la chasse aux compliments ? Il se prenait pour qui, le goujat de minuit ? C'était lui qui avait commencé à parler de son physique, et même si Cole savait très bien qu'il n'était pas dans la section ''arrête de manger ou tu vas exploser'', c'était quand même vexant. Le discussion dériva ensuite sur les élèves, les cours et la rentrée en générale, et comme d'habitude, Cole était tellement excité qu'il se transforma en moulin à paroles en à peines quelques secondes. Il n'arrivait pas à s'en empêcher, c'était comme ça : il était curieux et aimait partager avec les autres. Maintenant, il fallait juste espérer que Rafael ne soit pas quelqu'un qui déteste trop parler ou faire connaissance avec les autres, sinon, ils allaient avoir du mal à s'entendre, les deux veilleurs de nuit.

« Durmstrang... La vie ne doit pas toujours être facile pour les sang-mêlés, là-bas... » rêvassa-t-il quelques instants, s'imaginant grandir dans cet endroit. Déjà qu'ici, avec son frère et ses amis, ça n'avait pas été un paradis, mais s'ils avaient été tous les deux dans cette école, réputée pour ses croyances fermées sur les rangs de sang, ça aurait très certainement été pire. Cole ne tarda pas trop sur le sujet, ne sachant pas si c'était quelque chose positif ou non pour l'autre professeur. « J'ai passé toute ma scolarité à Poudlard, alors je pense connaître le château assez bien pour ne pas me perdre. Mais je dois avouer que si je n'avais pas connu les lieux, ça aurait pu être le cas. Mais j'aurais tellement été stressé la veille ou les jours avant, que j'aurais arpenter les couloirs avant la rentrée et vérifié les plans jusqu'aux derniers moments. » Mais heureusement, il connaissait l'école comme sa proche. Avec ses meilleurs amis, ils avaient l'habitude de faire des farces à droite à gauche, alors il savait très bien où se trouvaient les meilleurs cachettes ou passages pour échapper aux mains vengeresses des pauvres victimes. Parce qu'effectivement, Cole restait quelqu'un de tellement nerveux pour ce genre de chose, qu'il pourrait en pleurer de frustration si jamais il n'arrivait pas à trouver sa salle, au point d'en louper son cours.

« Pas vraiment. Je veux dire, ça m'ennuie de voir des élèves inattentifs et pas du tout intéressés par mes cours, mais pas au point d'en être désespérés. Peut-être dans quelques années, mais pas maintenant. » plaisanta-t-il. « J'étais le genre d'élève qui aimait tout, alors je ne peux pas vraiment me plaindre d'une quelconque matière. Enfin, si. Je regretterais toujours ma décision de suivre des cours de divination. Ce genre de truc, ça me donne la chair de poule. C'est intéressant, mais rien que de penser aux faits que certaines personnes puissent avoir des visions ou autres... ouais non, je préfère ne pas y penser. » C'était idiot ; ils vivaient dans un monde magique, après tout. Mais non, Cole n'arrivait jamais à s'y faire : la divination, il trouvait ça très intéressant, mais aussi très flippant. Qui ne trouvait pas sa bizarre que quelqu'un voit votre avenir dans du marc à café ou au fond d'une tasse ? C'était peut-être sa peur du futur et de ce qui arrivait qui jouait un grand rôle dans ce ressenti, ou alors peut-être parce que son frère adorait cette matière et qu'il tentait de plus en plus de se détacher de lui, et ce depuis de longues années. « Et pi, certains élèves abandonnent quand même l'histoire de la magie, donc ceux qui reçoivent de mauvaises notes et qui n'aiment pas cette matière, disparaissent après les BUSE. »

Il était soulagé ; Rafael ne semblait pas être du genre à éviter les questions ou à détester discuter un peu. Mais il aimait bien provoquer les gens pour les pousser à bout. Heureusement que Cole avait des années d’entraînement avec son frère, mais ça n'en restait pas moins quelque chose qui le titillait un peu. Il ne prenait pas ça pour une insulte, et si ça en était une, et bien tant pis pour Rafael : il n'allait pas réagir à ça. Un grand sourire se forma sur son visage en voyant deux élèves au fond du couloir, en train de murmurer entre eux. Oh, des futures victimes, génial. S'approchant discrètement d'eux, les deux élèves furent surpris lorsqu'un raclement de gorge retentit dans leur dos. Ils se retournèrent, et Cole arqua un sourcil, chose qu'il adorait faire. « Déjà en promenade ? Un Gryffondor avec un Serpentard, drôle de duo. » se moqua-t-il gentiment. « Qu'est-ce que vous faîtes dans les couloirs à cette heure-ci ? Le couvre feu est passé depuis un moment déjà, et je ne sais pas ce que vous cherchez, mais oubliez tout de suite. Aller, retournez vite dans vos dortoirs et plus vite que ça, avant que la bête ne se réveille. » ajouta-t-il en pointant du doigts son camarde qui semblait prêt à intervenir. M'enfin bon, c'était pas comme s'il pouvait l'en empêcher, après tout. « Mais, Monsieur, on voulait juste... » commença un des deux avant de se faire couper par son camarade qui venait de le frapper dans les côtes. Là, il ne pouvait plus rien pour eux ; si Rafael réagissait avant lui, le pauvre Gryffondor l'avait cherché. Ils auraient dû partir dès qu'ils en avaient l'occasion, pauvres petites choses...


_________________


Dernière édition par Cole Barnes le Mer 26 Juil - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t183-rafael-roumanov-in-ano
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 142
△ points : 783
△ pseudo : Emy
△ avatar : Colin O'Donoghue
△ crédits : Swan
△ multicomptes : Nope
△ disponibilité rp : Dispo à 50% ♥

△ âge : 31 ans
△ statut du sang : Sang-mêlé
△ amoureusement : Célibataire
△ maison : Durmstrang
△ métier : Professeur de rune
△ études : Ancien élève de Durmstrang
△ baguette : Bois d'ébène, 32 centimètres, avec un ventricule de dragon et étonnamment flexible.
Mer 19 Juil - 21:11
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Septembre 2016

Dis donc, l'ancien semblait décidé à me gâcher tous mes petits moments de fun que mes provocations auraient pu m'apporter s'il s'était enfin décidé à réagir face à moi. Mais non, il se contentait d'esquiver tout ça comme si c'était un putain de champion de patin à glace, tournoyant sur la piste. Ouais, parfois je pouvais être un peu poétique, je sais. Et il s'étonnait sérieusement que je l'ai pris pour un élève ... Quel professeur digne de ce nom sortait en pleine nuit simplement pour aller se chercher à grignoter - des beignets en plus, sérieusement ! - et ensuite rodait dans les couloirs en mangeant les fruits de son larcin ? Il devait bien être le seul, à moins que ce ne soit une tradition à Poudlard, tradition dont je n'avais bien sûr, pas été informé, comme si c'était une sorte de bizutage ... Faudrait que je me renseignes.

En tout cas, qu'est-ce qu'il avait à parler de poids, d'embonpoint et d'attirance ? Est-ce que j'avais dis quelque chose qu'il ne fallait pas ou qui pouvait être mal interprété ? A la base, j'avais juste fait un commentaire pour lui donner une raison de m'accompagner, je pensais pas qu'il prendrait la mouche sur ce genre de chose. Fallait que je note ça quelque part : il était possible que les anglais soient susceptibles à tout sous-entendu ou toute phrase pouvant se rapporter de près ou de loin à une prise de poids, qu'elle soit réelle ou fictive. Pourtant Cole n'avait pas l'air vexé ou quoi que ce soit ... Mais bon, ça ne me coûtait rien de maquiller un peu mes paroles parfois un peu dures.
Rappelez-moi pourquoi j'avais décidé de parler de Durmstrang ? Ah ça on peut dire que je savais choisir un sujet, surtout ceux qui me mettaient mal à l'aise ... Bon, heureusement il ne semblait pas vouloir approfondir le sujet et ça m'arrangeait bien à vrai dire. C'était une période de ma vie que je préférais oublier, laisser sous clé et en balancer cette même clé dans un abîme sans fond. Je ne pus malheureusement m'empêcher de grimacer, mais je n'allais pas m'étendre sur le sujet.

" Ouais ... Disons qu'à Durmstrang il fait pas bon d'être différent, de quelque façon qu'il soit. C'est au moins une chose qu'on ne peut pas trop reprocher à Poudlard, enfin la majorité du temps, constatais-je à haute voix, avant de l'écouter me parler de son propre vécu dans cette même école où il était désormais enseignant. "

Ça m'amusait d'avoir pu cerner son côté un peu tendu et "pointilleux" - disons les choses ainsi - aussi rapidement. Et en même temps il avait ce côté pourtant très détendu, sans pression, très "chill & relax" quoi, c'était un peu perturbant. Un truc d'anglais peut-être ? Peut-être qu'il était ultra compréhensif avec ses élèves mais qu'il était très sérieux quand ça le concernait lui directement ? Finalement, il était pas si facile à cerner comme gars. Plus je l'écoutais parler, plus je m'en rendais compte en vérité.

" J'aimerais quand même pas être à votre place, je déteste voir des gamins qui s'ennuient dans mon cours, ou qui ne s'impliquent pas, et pourtant je suis un nouveau prof moi ! Enfin, après, c'est probablement mon côté chiant ça, déclarais-je d'un ton pince-sans-rire, très sérieux à propos de ça - je savais reconnaître ce genre de chose à mon propos. Divination ... On avait pas de cours comme ça nous à Durmstrang, ça doit être amusant. Enfin, ça dépend de ce qu'on vous prédit bien sûr. Imaginez, si on m'avait prédit que j’atterrirais ici avec un prof chapardeur de dessert, je serais peut-être pas sorti ce soir, plaisantais-je. Ou alors je vous aurais croiser avant pour avoir plus de beignets, ajoutais-je avec un petit rire en terminant ma petite gourmandise. "

A peine avais-je enfourné ma dernière bouchée que nous croisâmes deux élèves en vadrouille. Oh oh oh, ils allaient prendre cher eux ! Mais j'avais à peine le temps de m'approcher que Cole s'en était déjà mêlé et commençait à leur conseiller de retourner dans leurs dortoirs respectifs. Nan mais enfin, qu'est-ce que c'était que cette histoire, c'était moi le prof de garde, pas lui, de quoi il se mêlait ?! Malheureusement pour eux, ils eurent le malheur de tenter de protester et j'entrais alors en jeu avec plaisir, prenant mon ton le plus froid pour m'adresser à eux.

" Alors comme ça on s'acoquine dans les couloirs petite vipère et bébé lionceau ? J'ai rien contre mais vous pourriez faire ça en plein jour, parce que là au moins, au pire, ça serait des moqueries par vos pairs que vous récolteriez, mais là ... Là, c'est moi qui vais vous tomber dessus et vous allez pas apprécier ! Ca sera 3h de colle avec moi et séparément bien sûr, je vais pas vous laisser vous faire des papouilles alors que je veux vous punir. Et maintenant filez ! Et tentez même pas de discuter ou je vous rajoute des heures, allez, au lit ! Et vous avez pas interêt à manquer vos cours demain matin non plus, ajoutais-je en grondant un peu plus fort tandis qu'ils s'éloignaient chacun rapidement vers leur dortoir respectif. "

Ravi d'avoir pu démontrer mon autorité, je me frottais les mains en souriant et me tournais vers Cole.

" Voilà, c'est comme ça qu'il faut faire très cher ami ! Un peu d'autorité que diable, ne vous laissez pas marcher sur les pieds par ces gamins ! "

© 2981 12289 0

_________________


Need some place need some love ♥️
Under the knife I surrendered
The innocence yours to consume
You cut it away
And you filled me up with hate
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t182p10-fly-away-cole-barne
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 216
△ points : 1229
△ pseudo : Mikoya.
△ avatar : Jack Falahee.
△ crédits : Angeldust.
△ disponibilité rp : Libre.

△ âge : 30 ans.
△ statut du sang : Sang-mêlé.
△ amoureusement : Célibataire.
△ maison : Poufsouffle.
△ métier : Professeur d'histoire de la magie.
△ baguette : en bois de sorbier, son cœur renferme des ventricules de dragon et elle mesure 32 centimètres. Sa baguette est très utile pour les sorts de protection mais est totalement inutile pour les sorts de magie noir.
Mer 26 Juil - 20:06
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Cole & Rafael
   SEPTEMBRE 2016
Cole avait toujours été quelqu'un de passionné : dès qu'il aimait quelque chose, il avait besoin de se plonger complètement dedans. Ça avait commencé quand il était gamin, alors qu'il voulait suivre les pas de son frère aîné ; il avait voulu faire exactement pareil, alors il avait bossé pendant des mois et des mois pour apprendre à voler, avant d'apprendre qu'il était bien trop jeune pour vraiment monter un balai. Ensuite, ça avait été les cours : il s'était toujours concentré à son maximum, essayant de rester le plus sérieux. Même si ça avait été bien difficile, avec son côté farceur et amuseur de galeries, mais il avait réussi et le regard fier de ses parents avaient été le plus important à ses yeux. Alors c'était logique qu'aujourd'hui encore il soit passionné par tout ce qu'il faisait, surtout son métier. Depuis ses débuts à Poudlard, devenir professeur d'histoire de la magie avait été son rêve. Un bien étrange rêve pour beaucoup de ses amis et mêmes professeurs, mais il n'en démordait pas durant toutes ces années : il voulait devenir professeur à Poudlard, et il avait réussi. Ce n'était pas forcément la matière préférée des élèves, mais lui, il aimait ce qu'il faisait. « Vous pourrez aller parler avec notre chère professeure de divination, mais attention à ce qu'elle ne prédisse pas votre future morte ou quelque chose du genre. » Parce que ça, c'était flippant. Qui voyait la mort de quelqu'un dans du marc à café, franchement ?

Bien entendu, ils avaient croisé des élèves, qui avaient plutôt l'air de bien s'amuser. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Cole, qui ne pouvait que se rappeler de ses sorties tardives pendant sa scolarité à Poudlard. Ce n'était pas forcément pour rencontrer quelqu'un avec qui il sortait, en fait, la plupart du temps, il avait rendez-vous avec ses meilleurs amis et donc avec des problèmes aussi. Que de bons souvenirs, ne put-il s'empêcher de penser alors qu'il reprenait gentiment les deux fautifs. Mais alors qu'ils avaient une chance pour déguerpir, l'un des deux tenta de s'expliquer et cette fois-ci, ce fut la partie moins sympathique et compréhensive qui prit la parole. Cole écouta attentivement les paroles de Rafael, et lorsque celui-ci se retourna enfin vers lui, très fier de ce qu'il venait de faire et de dire, le jeune professeur d'histoire de la magie ne put s'empêcher d'éclater de rire. Le bruit retentit dans tout le couloir, et sa main vint rapidement se placer devant sa bouche pour éviter de réveilles tout le château. Il secoua son autre main devant Rafael, essayant de reprendre sa respiration en même temps. « Désolé, je...mais en fait... » commença-t-il avant qu'une autre avalanche de rire ne le prenne. Quand il eut enfin terminé, un lâcha un petit bruit mi-soupir mi-gémissement de rire. « Désolé. C'est pas sérieux. » déclara Cole avant de se racler la gorge, les larmes aux yeux d'avoir autant ri. « Juste, j'espère que vous vous rappellerez de leurs têtes, parce que ça m'étonnerait que vous connaissiez leurs noms. Pour les heures de colles, je veux dire. » expliqua-t-il son hilarité.

Un raclement de gorge le fit se tourner un peu, et il croisa le regard désapprobateur d'un gentleman qui se trouvait dans un des tableaux à côté d'eux. « Taisez-vous, on essaie de dormir ! » Levant les mains, Cole lança un sourire désolé. « Pardon, pardon. » souffla-t-il avant d'attraper son collègue par la manche pour le tirer plus loin. Ce n'était pas vraiment la bonne direction s'il souhaitait retourner dans sa chambre, mais ce n'était pas très grave. Il passait en ce moment même la meilleure soirée de sa vie depuis un long moment, alors il n'allait pas s'enfuir maintenant ! « Vous savez qu'ils vous ont déjà donné un surnom ? » demanda Cole à son interlocuteur, reprenant leur discussion. Il ne voudrait pas qu'il pense qu'il se moque de lui méchamment, c'était juste que ça faisait un moment depuis qu'un presque inconnu avait tenté de l’impressionner d'une manière ou d'une autre. En général, ça venait de James, qu'il ne pouvait pas supporter, ou encore de son frère, mais jamais de gens qu'il ne connaissait pas beaucoup. « Les pauvres quand même... Je me rappelle de mes sorties nocturnes avec d'autres garçons, c'était les meilleurs moments de ma scolarité. » plaisanta-t-il à moitié en levant ses sourcils pour accentuer les sous-entendus. En espérant qu'il ne fasse pas non plus fuir le pauvre Rafael qui avait semblé être tellement fière de sa démonstration de force plus tôt. C'était mignon, dans un sens. « Dans tous les cas, ravi de vous rencontrer. Avec tout ça, on ne sait pas vraiment présenter officiellement ou quelque chose du genre tout aussi ennuyeux. » termina-t-il, essayant de changer de sujet pour ne pas gêner l'autre ou débuter une dispute inutile. Après tout, Rafael semblait assez coincé, dans un sens, alors valait mieux ne pas trop le brusquer, le pauvre homme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t183-rafael-roumanov-in-ano
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 142
△ points : 783
△ pseudo : Emy
△ avatar : Colin O'Donoghue
△ crédits : Swan
△ multicomptes : Nope
△ disponibilité rp : Dispo à 50% ♥

△ âge : 31 ans
△ statut du sang : Sang-mêlé
△ amoureusement : Célibataire
△ maison : Durmstrang
△ métier : Professeur de rune
△ études : Ancien élève de Durmstrang
△ baguette : Bois d'ébène, 32 centimètres, avec un ventricule de dragon et étonnamment flexible.
Lun 31 Juil - 2:06
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Septembre 2016

La divination ... Ça ça devait être quelque chose de particulièrement transcendant et particulièrement troublant aussi, par la même occasion. J'avais encore jamais croiser la personne qui enseignait cette matière, mais on m'avait dit que c'était un sacré personnage. Enfin bon, comme la majorité des professeurs ici j'avais l'impression. Entre le professeur de vol que nous n'avions encore jamais vu, Cole le professeur d'histoire de la magie qui sort en cachette le soir pour manger des beignets et puis moi, Rafael Roumanov, le professeur qui voulait que ses élèves le déteste ... Mais ça pourrait être amusant de monter un club, celui des gens bizarres de Poudlard et penser à y inscrire quelques élèves plus tard. J'avais pas encore eu le temps de bien apprendre à les connaitre, mais on pouvait déjà commencer à remarquer quelques fortes têtes, quelques excentriques se démarquant de la masse de moutons qui nous servait d'étudiants. Ça avait quand même l'air de vraiment le perturber le Cole cette idée de pouvoir voir la mort des gens : il avait peut-être eu une mauvaise expérience avec un devin ? J'avais envie de faire mon curieux, mais bon, on se connaissait pas des masses - on se connaissait même clairement pas, vu qu'on se parlait genre, pour la première fois ce soir - et puis au fond, ça me concernait pas vraiment. Mais c'était un truc plutôt morbide et ça, ça m'intéressait au plus haut point. Franchement, connaitre des choses sur les circonstances de sa probable mort, c'était quelque chose que j'aimerais savoir moi. Pour peut-être avoir une chance d'y échapper.

" Oh, ça pourrait être une expérience intéressante à tout point de vue, quoi que cette personne me dise. M'enfin, c'est que mon point de vue, commentais-je simplement en croisant les bras sur mon torse. "

Ah quelle chance, croiser des élèves récalcitrants quoi ! En plus, ils avaient tentés de me répondre, enfin plus précisément de répondre à Cole lorsqu'il avait voulu essayer de se la jouer gentil. Bon, j'avais grondé, mais sincèrement, j'avais été plutôt cool ... Ils auraient été à Durmstrang, ça aurait pas été la même histoire : les règles étaient bien plus strictes là bas, tellement plus ... C'était du genre extrêmement rare de se balader dans les couloirs, à part quand on était entraînés ou quand on était en plein bizutage, ce qui ça, arrivait plus souvent qu'on ne l'imaginait. Au moins, nos sorties nocturnes étaient un train bon entrainement, on pourra pas dire le contraire. J'étais plutôt content de mes remontrances, je devais bien l'avouer, mais de là à ce que Cole me rit clairement au nez, sérieusement ... Dans le genre inattendu et totalement incompréhensible, il savait faire fort. Je fronçais les sourcils, dubitatif et fit claquer ma langue contre mon palais, en signe de désapprobation. Mais en plus c'est qu'il continuait à se foutre de moi. Allez, zen Rafael, tu vas pas te laisser marcher sur les pieds par ce prof trop gourmand pour son propre bien ? Et mais attends ... Merde. Bordel de merde. C'est qu'il avait raison, j'avais pas pensé à leur demander leurs noms ! Je grommelais entre mes dents avant de me concentrer sur lui.

" Vous devriez pas douter de moi comme ça, si ça se trouve j'ai une excellente mémoire et j'ai déjà associer le nom de chaque élève avec leur visage. Ca pourrait être possible ! Même si ... "

Bon, de toute façon, il allait bien s'en rendre compte, au point où j'en étais, autant avouer.

" Bon, okay, j'avais totalement oublier de le faire ! Par pur hasard, vous les connaîtriez pas vous ? Ca serait pas dans vos cordes de me donner leurs noms ? "

Je m'attendais pas à me faire remonter les brettelles par un des portraits fantomatiques du couloir. Quoi, ils étaient morts, ils avaient toute l'éternité pour dormir, pourquoi le faire maintenant ? M'enfin, c'est vrai qu'à cette heure-ci, tout le monde était censé dormir ... Est-ce que les fantômes ressentaient encore le manque de sommeil et la fatigue ? Ça serait un truc intéressant à développer ça. M'enfin, revenons à la situation actuelle !

" On va vous laisser à vos occupations nocturnes, désolé cher ancêtre ... "

Je me laissais donc entraîner par Cole dans les couloirs, en traînant un peu des pieds, pour faire bonne figure quand même. Je sais pas où il m’entraînait, mais bon, ça semblait toujours être sur le trajet de mon tour de ronde, alors bon, j'allais pas protester ou faire demi-tour. Au moins, il me faisait avancer plus rapidement, ricanais-je doucement.

" Un surnom, déjà ? J'ai peur de ce que ça peut donner, déclarais-je très franc. Plutôt niveau école primaire, ou un peu plus travaillé ? Vous en avez un vous aussi. Juste pour savoir hein, pour l'info, pas ... Pas par curiosité. Enfin, peut-être un peu. Peut-être que je me moquerais pas si vous en avez un et que vous me le dîtes ... "

Ou pas. Vu qu'il s'était permis d'éclater de rire tout à l'heure, j'allais pas me gêner s'il avait un surnom à la con. Enfin, il avait l'air d'être le genre de prof dont tout élève rêverait, alors j'avais des doutes, mais on sait jamais.

" Vous étiez du genre à enfreindre les règles, vous ? Pour voir des gars en douce, sérieux ? Et ben ... J'vous imaginais pas trop de ce genre là, avouais-je en le jaugeant d'un œil neuf. Et vos élèves, ils savent à quel point le prof exemplaire que vous êtes était un p'tit rebelle dans sa jeunesse, me moquais-je un peu en lui donnant un coup de coude. "

Et voilà que d'un coup il redevenait plus formel. Mais dis donc, quelle girouette ! Je savais plus sur quel pied danser avec lui ... Ouais, je m'étais bien trompé en me disant qu'il serait facile à cerner lui. Je ne pus me retenir de hausser un sourcil d'étonnement.

" Oh, vous savez, les présentations officielles ... Pour tout vous dire, je dormais à moitié le jour où on a fait cette sorte de réunion pré-rentrée entre professeurs alors bon, pour le côté formel, c'est rapé. Mais ouais, ravi de faire votre connaissance très cher chapardeur de nourriture nocturne. Je saurais où vous trouver si je vous cherche un soir : près des cuisines. "

Puisqu'il tenait à faire dans le formel, autant aller jusqu'au bout. Je lui tendis ma main pour qu'il la serre, en restant très sérieux.

" Rafael Roumanov, nouveau professeur d'étude de runes et professeur du club de soutien aussi par la même occasion. Enchanté, très cher voleur de beignet et camarade de balade nocturne pour ce soir. Ca vous va comme ça, assez formel à votre goût ?"
© 2981 12289 0

_________________


Need some place need some love ♥️
Under the knife I surrendered
The innocence yours to consume
You cut it away
And you filled me up with hate
Revenir en haut Aller en bas
membre ≡ a great teacher
avatar
membre ≡ a great teacher
Voir le profil de l'utilisateurhttp://turnonthelight.forumactif.com/t182p10-fly-away-cole-barne
△ inscrit(e) le : 11/07/2017
△ messages : 216
△ points : 1229
△ pseudo : Mikoya.
△ avatar : Jack Falahee.
△ crédits : Angeldust.
△ disponibilité rp : Libre.

△ âge : 30 ans.
△ statut du sang : Sang-mêlé.
△ amoureusement : Célibataire.
△ maison : Poufsouffle.
△ métier : Professeur d'histoire de la magie.
△ baguette : en bois de sorbier, son cœur renferme des ventricules de dragon et elle mesure 32 centimètres. Sa baguette est très utile pour les sorts de protection mais est totalement inutile pour les sorts de magie noir.
Lun 31 Juil - 15:37
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
You, little punk, go to sleep !
Cole & Rafael
   SEPTEMBRE 2016
Le nouveau professeur semblait être un peu trop intéressé par la divination pour tout avouer, et Cole trouvait ça quelque peu louche. Bon, peut-être exagérait-il parce que ce genre de trucs lui donnait les chocottes, mais quand même, qui aimait qu'on lui découvre son futur ? Il comprenait très bien qu'on trouve cela intéressant, même lui était curieux de savoir comment cela fonctionnait exactement, mais pas au point de vouloir en être a victime. Plus jamais, surtout. Les élèves qu'ils avaient trouvés étaient parti en courant, n'attendant pas plus longtemps. Les malins, ils savaient très bien que Rafael ne connaissait pas leurs prénoms, ou du moins qu'il y ai une grande chance pour. En même temps, Cole aurait très certainement fais pareil à leur place, prenant toutes leurs chances pour ne pas être puni dès les premiers jours de la rentrée. Mais, devant cette scène hilarante, le jeune professeur d'histoire de la magie ne put s'empêcher de rire. Il ne se moquait pas vraiment de son confrère, mais tout le stress accumulé semblait enfin s'évaporer grâce à la maladresse attendrissante de cet homme. Ouais, il était mignon, et alors ? « Hum, hum, bien entendu. » se moqua-t-il gentiment face à sa remarque sur sa mémoire exceptionnelle. « Leurs noms ? Qui sait, peut-être que je les connais, ou peut-être pas. » taquina Cole, sachant très bien qui ils étaient. Ce n'était pas des premières années, et ils étaient dans la classe du jeune anglais, alors ça aidait énormément.

Ils venaient de se faire reprendre par un des tableaux, et Cole ne pouvait qu'en rire un peu. Ça lui rappelait tellement de bons souvenirs ici, alors qu'il cavalait les couloirs la nuit avec ses amis ou ses relations amoureuses du moment. Quand les élèves venaient de la même maison, c'était largement plus simple : il y avait la salle commune et même les chambres, mais quand ce n'était pas le cas, il fallait trouver des bons plans pour pouvoir se voir en dehors des cours, dans le calme. Et Cole n'était pas du genre à refuser une belle aventure dans le noir avec de jolis jeunes hommes et ses meilleurs amis. « Déjà, ouais. En général, les surnoms arrivent dès votre premier jour ici, tout le monde y passe, monsieur Trois-Balais. » Eh ouais, les élèves avaient réussi à faire un magnifique jeu de mot avec le caractère un peu trop sérieux, voire coincé pour certains, de Rafael et avec le bar assez connu du Pré-au-Lard qui avait bonne réputation ici. Mais cette image avec les balais donnait encore envie de rire à Cole, qui réussit à se retenir malgré lui. Rafael allait-il comprendre pourquoi on l'appelait comme ça ? Est-ce que l'expression, ''avoir un balai dans le cul'' existait là d'où il venait ? « Moi ? Ah oui, forcément. Vous avez devant vous, attention très cher, le grand et imposant monsieur Teddy Bear. Ça vous en bouche un coin, pas vrai ? Si ça vous intéresse, j'offre des câlins gratuits tous les jeudis et lundis, et vous pouvez pleurer sur mon épaule le week-end. » Il assumait complètement se surnom ridicule que lui donnait beaucoup d'élèves ici : c'était pas de sa faute s'il adorait se mêler de tout et réconforter tout le monde ! Ses élèves, il voulait en prendre soin, et peut-être que des fois, il était un peu trop collant... Un peu.

« Oh, si vous connaissiez mes prouesses de jeunesse, vous en seriez bien surpris. » sourit-il tout en se remémorant ses bons souvenirs de quand il était plus jeune. Bon dieu que ça lui manquait tout ça, maintenant qu'il y repensait. Cole n'était pas vraiment rebelle, y avait bien pire que lui, son frère aîné par exemple, mais il aimait ne pas suivre certaines règles. Le couvre-feu, déjà, c'était pas le genre de concept qu'il aimait, surtout quand c'était aussi tôt. « Je crois bien que tout le monde dort à ce genre de réunions, c'est presque un rituel. » affirma-t-il, presque certain de ne pas se rappeler de tout ce qui avait dis et de tous les nouveaux présentés. Rafael, il s'en rappelait surtout parce que les élèves en parlaient déjà pas mal, certains se plaignant de lui, d'autres appréciant sa fermeté et son sérieux. Immédiatement, il avait été intéressé et avait fais sa petite enquête sur le nouveau professeur d'étude de runes, en apprenant le plus possible sur lui. Quoi, comment ça il ressemblait à un stalker de niveau élevé ? Même pas vrai d'abord ! « Enchanté, monsieur Roumanov. » souffla-t-il en attrapant sa main, s'approchant de lui par la même occasion. Il le fixa quelques secondes dans les yeux, sans cligner des yeux et un petit sourire collé au visage. Hum, son arrivée était fortuite ici, ça manquait de beaux professeur dans le coin. Il lâcha ensuite la pauvre main de Rafael, restant toujours à la même place. « Si jamais vous avez d'aide, n'hésitez pas à venir me voir. Ma chambre est à côté des dortoirs des Poufsouffle. » Quoi, comment ça on dirait qu'il y avait une proposition cachée ? Pas du tout...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Re: You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
Revenir en haut Aller en bas
 
You, little punk, go to sleep ! - Raf & Cole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Shawn Michaels Vs Randy Orton
» Neo punk
» CM Punk: sa meilleure promo
» Punk Vs London
» CM Punk VS ??? VS ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
turn on the light :: les sous sols-
Sauter vers: